; charset=UTF-8" /> MARCO CARBOCCI biographie | Marco Carbocci

© Dessin de Marco Carbocci

Marco Carbocci a grandi en Belgique, vécu à Bruxelles et à Paris, mais a gardé le cœur, l’imaginaire et quelques projets d’avenir dans sa Toscane d’origine. Aîné d’une famille nombreuse, il a été étudiant, diplômé en philologie romane, professeur de lettres et de latin, dessinateur, chroniqueur littéraire et politique, éditorialiste, manœuvre, monteur à la chaîne, pistoleur, guide et traducteur dans un musée étrusque, chômeur, enfin auteur de nouvelles et de romans. Il se considère comme “universitaire, mais non pratiquant” et se reconnaît encore comme indien métropolitain, fumeur de gauloises, amateur de littérature latine et de polyphonie médiévale, rockeur pourtant, et biker adepte des rassemblements de bécanes chromées.

Il apprĂ©hende l’écriture, non comme une nĂ©cessitĂ©, mais comme une condition. Non comme un art, mais comme un engagement: « de la sueur et de l’émotion ». Après un sĂ©jour assez long auprès des AmĂ©rindiens du QuĂ©bec et un accident de moto qui devait l’immobiliser un bout de temps, il a jugĂ© pertinent de mettre un terme Ă  son activitĂ© de journaliste. Il a rĂ©solu de larguer les amarres et de se consacrer exclusivement Ă  l’écriture de fiction, la tĂŞte en fuite, inventant des histoires qui parlent de choses vĂ©cues ou de choses qu’il aurait aimĂ© vivre, dire ou faire si la vie Ă©tait un pow wow indien.


Contacter Marco

Left Right
Sur les Ă©paules du fleuve

Sur les Ă©paules du fleuve

Les barbelés de la honte

Les barbelés de la honte

Portraits de femmes

Portraits de femmes

été '79, roman © dessin Marco Carbocci

été

La mémoire du jongleur, contes

La mémoire du jongleur, contes

Francesco Carbocci

Francesco Carbocci, né à Campiglia (Italie) le 8 août 1928 et décédé à Bruxelles le 6 septembre 2010

« Sono contento di essere riuscito a fare studiare i miei figli anche se mi è costato tanta fatica e tanta pazienza.
Come vedete, anche il figlio di un contadino quasi analfabete, è riuscito con la sua volontĂ  e l’aiuto della sua moglie a fare crescere i suoi quattro figli.

A i miei figli domando di essere sempre bene d’accordo, di aiutarsi l’uno con l’altro.
Io, il mio tempo l’ho fatto anche se non sono riuscito a fare meglio.
A voi, ora di cercare di essere giusti con tutti. » – Francesco Carbocci