; charset=UTF-8" /> Extinction - Thomas Bernhard | Marco Carbocci

Extinction

Extinction

Il y a des livres qu’il faut avoir lus ou qu’on regrette de n’avoir pas lus Ă  l’adolescence. Il y en a d’autres qui exigent plus de maturitĂ© : qui se dĂ©gustent et qui bousculent et qui cognent. « Extinction » m’aurait paralysĂ©, ravagĂ©, rĂ©duit Ă  la plus totale inertie si je l’avais lu trop tĂ´t. Au pire, il me serait tombĂ© des mains. Mais, dans tous les cas, j’aurais manquĂ© quelque chose d’essentiel : ça se passe sur le plan des Ă©motions les plus acĂ©rĂ©es, ça emballe ou ça casse comme un roulement de caisse claire. Et dans tous les cas, il n’y a aucun survivant.

ExtinctionThomas Bernhard, Gallimard, 409 p.

le 15 avril 2009 | rubrique Critiques littĂ©raires | Commentaires fermĂ©s sur Extinction – Thomas Bernhard

Web PARTAGER: TwitterFacebookLinkedinViadeoTechnoratiDeliciousDiggRedditStumble UponGoogle BookmarksWikioEmail
Sujets :

Vous aimez le travail de Marco ? Ne ratez plus rien, abonnez-vous par Mail ou fluxFeed RSS.